Un homme accusé du meurtre de ses parents et de son fils en Saskatchewan

PRINCE ALBERT, Sask. — Un homme a été formellement accusé de trois chefs de meurtre au premier degré en Saskatchewan.

Nathaniel Kenneth Carrier est accusé d’avoir tué son fils de sept ans, Bentlee, ainsi que ses parents Denis Carrier et Sandra Henry tous deux âgés de 56 ans.

Selon les enquêteurs, les trois meurtres auraient été commis au cours de la fin de semaine dernière.

Le prévenu de 28 ans fait aussi face à une accusation de tentative de meurtre sur sa fille de cinq ans qui a survécu à la tragédie.

L’inspecteur Craig Mushka du Service de police de Prince Albert a refusé de commenter le possible motif ayant poussé l’accusé à poser ces gestes.

«Nous n’en sommes encore qu’au début de l’enquête», a-t-il déclaré mercredi.

«Évidemment, la nature humaine fait en sorte que l’on cherche à savoir pourquoi une telle chose peut se produire», a-t-il convenu.

Les policiers ont reçu un appel dimanche soir après que des amis du couple assassiné se soient inquiétés de ne pas avoir de nouvelles.

En arrivant à la résidence du couple, les policiers ont découvert les corps inanimés de Denis Carrier, Sandra Henry et de leur petit-fils. Seule survivante, la petite Kendrah se trouvait dans un état critique lors de son transport à l’hôpital.

D’après l’inspecteur Mushka, de nouvelles preuves vidéo semblent indiquer que les crimes auraient été commis samedi.

Nathaniel Carrier habitait lui aussi dans la résidence où a eu lieu le drame. Il était toutefois introuvable à l’arrivée des policiers et un véhicule avait aussi disparu.

Le véhicule a finalement été repéré dimanche, à La Ronge, puis le suspect a été retrouvé à Prince Albert. Celui-ci a été arrêté mardi.

La famille et les proches ne comprennent comment une telle tragédie a pu se produire.

Les plus populaires