Un homme accusé relativement à trois attaques haineuses à Edmonton

EDMONTON — Un homme de 44 ans a été arrêté et accusé relativement à trois attaques haineuses survenues contre des femmes à Edmonton.

Shane Edward Tremblay, qui n’a pas d’adresse fixe, fait face à trois chefs d’avoir proféré des menaces et trois chefs de voies de fait.

La première attaque a eu lieu vers 14 heures le 18 janvier. Un homme a proféré des menaces contre une femme noire de 43 ans devant un dépanneur, l’a suivie à l’intérieur du magasin et l’a agressée.

Les autres attaques contre deux femmes musulmanes ont eu lieu le 3 février.

L’une d’elles s’est produite vers midi au centre de transit de l’Université de l’Alberta, où une femme de 19 ans portant un hijab a été approchée par un homme qui a fait des commentaires racistes et qui est devenu agressif. Il était toutefois parti lorsqu’un employé des transports en commun est intervenu.

L’autre a eu lieu environ une demi-heure plus tard le long de l’avenue Whyte, où une femme de 27 ans portant une burqa a été poussée au sol et menacée.

La police a déclaré qu’un homme s’était arrêté devant la femme sur un trottoir, lui avait bloqué le chemin et lui avait crié des insultes avant de traverser la rue. La femme pensait qu’il était parti alors elle a continué à marcher, mais selon la police, il est apparu derrière elle, l’a poussée au sol et l’a menacée de la tuer et de lui arracher sa burqa.

«Les actions de cette personne ont traumatisé ces trois femmes et ont créé un niveau important de peur dans notre communauté», a affirmé le sergent Gary Willits, de l’unité des crimes haineux et de l’extrémisme violent du Service de police d’Edmonton.

«Je suis reconnaissant envers nos partenaires, dont les responsables d’ETS Transit, les services de protection de l’Université de l’Alberta, les entreprises le long de l’avenue Whyte et le personnel du dépanneur, qui ont tous joué un rôle déterminant dans l’identification de notre suspect.»

Il a dit que M. Tremblay est bien connu des policiers pour plusieurs incidents connexes au cours des dernières années.

Laisser un commentaire