Un homme est trouvé coupable d’avoir tué un joueur des Stampeders

CALGARY — La mère d’un joueur des Stampeders de Calgary, de la Ligue canadienne de football, a engueulé le meurtrier de son fils, lundi, après qu’un juge l’eut déclaré coupable de meurtre au deuxième degré.

Renee Hill a crié «Pourquoi Lugela? Pourquoi?» après que Nelson Lugela, 21 ans, eut été reconnu coupable du meurtre de son fils, Mylan Hicks.

Mme Hill était venue de Détroit pour entendre le verdict et elle a crié «alléluia» lorsque le juge a rendu sa décision. Elle a ajouté qu’elle aurait souhaité que la peine de mort existe au Canada.

Le juge Keith Yamauchi est convaincu que Lugela a abattu M. Hicks, 23 ans, devant le Marquee Beer Market à Calgary en septembre 2016.

On a appris au procès que plusieurs Stampeders, y compris M. Hicks, célébraient une victoire contre Winnipeg quelques heures plus tôt. Un désaccord sur un verre renversé à l’intérieur du bar a dégénéré dans le stationnement, après la fermeture.

Des témoins ont déclaré qu’après une échauffourée, une personne qui semblait tenir une arme de poing avait ouvert le feu contre M. Hicks alors qu’il courait pour se mettre à l’abri.

Le footballeur a été frappé deux fois à l’abdomen et à la poitrine et est décédé à l’hôpital.

Mme Hill aura l’occasion de parler au meurtrier de son fils lors de l’audience de détermination de la peine le 30 mai.

Plusieurs témoins ont identifié Lugela comme étant l’homme au pistolet. Mais un serveur du bar a témoigné que c’était une autre personne du groupe qui avait appuyé sur la gâchette.