Un homme plaide coupable 23 ans après l’agression d’un agent correctionnel

LAVAL, Qc — Un homme a plaidé coupable la semaine dernière à des chefs d’accusation pour l’agression d’un agent correctionnel survenue à Laval il y a près de 23 ans.

Le Service de police de Laval (SPL) confirme que le 22 mars dernier, Sylvain Belisle a plaidé coupable à des chefs d’accusation d’introduction par effraction et de voies de fait graves.

Dans la nuit du 11 août 1995, l’agent correctionnel dormait à son domicile du quartier Sainte-Rose lorsque le suspect se serait introduit chez lui et l’aurait poignardé à l’abdomen.

À l’époque, plusieurs techniques d’enquête avaient été déployées afin de résoudre ce dossier, mais sans succès.

Grâce aux avancées technologiques, il a été possible de relier l’ADN trouvé sur des pièces à conviction saisies lors des événements à un profil génétique correspondant à l’accusé. L’enquête a permis au SPL d’arrêter Sylvain Belisle le 28 juin dernier; il est en détention depuis.

À la suite de son plaidoyer de culpabilité au Palais de justice de Laval, jeudi dernier, les avocats des deux parties ont présenté à la cour une suggestion commune de 8 ans de pénitencier. Le juge rendra sa sentence le 2 mai prochain.