Un homme se disant innocent d’un homicide d’enfant est libéré sous conditions

VANCOUVER — Un homme qui a maintenu son innocence depuis qu’il a été reconnu coupable d’avoir tué une enfant en bas âge, il y a près de 37 ans, a été libéré sous conditions pendant que son appel se poursuivait.

Phillip Tallio avait plaidé coupable à un meurtre au deuxième degré à la suite de la mort de Delavina Mack, âgée de 22 mois, en avril 1983. Tallio n’était alors âgé que de 17 ans.

La juge Elizabeth Bennett de la Cour d’appel de la Colombie-Britannique, a indiqué que Tallio serait transféré dans une maison de transition exploitée par la Société John Howard dans les Basses-terres continentales, en Colombie Britannique. Une interdiction nous empêche de publier le nom et l’emplacement exact de l’établissement.

La juge Bennett a également ordonné que l’individu n’ait aucun contact avec une personne de moins de 16 ans sans la présence d’un autre adulte et qu’il ne soit pas dans les lieux publics fréquentés par des mineurs.

Tallio devra également respecter un couvre-feu qui sera assoupli dans trois mois.

Les arguments préliminaires devraient s’amorcer le 20 janvier, a indiqué le juge David Frankel de la Cour d’appel de la Colombie-Britannique. Les audiences de l’appel sont prévues durer pendant cinq semaines à compte du 30 mars.