L’homme qui était barricadé à Jonquière a succombé à ses blessures

SAGUENAY, Qc – L’homme qui s’était barricadé durant plusieurs heures dans une maison de l’arrondissement de Jonquière, au Saguenay, a succombé à ses blessures pendant son hospitalisation, a rapporté samedi soir le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI), maintenant chargé de faire la lumière sur l’incident.

L’homme avait été sérieusement blessé par balle lors d’une intervention de la Sûreté du Québec (SQ) vers 12 h 30, samedi.

Puisqu’il y a eu mort d’homme, le dossier a été transféré au BEI, qui examinera les circonstances entourant l’événement.

Le forcené avait été transporté à l’hôpital de Jonquière dans un premier temps, puis transféré à celui de Chicoutimi, où il a succombé à ses blessures.

Selon le sergent Jean Tremblay de la SQ, les policiers ont dû utiliser la méthode forte pour parvenir à le maîtriser. L’homme avait beaucoup de médicaments en sa possession et les policiers, qui craignaient pour sa sécurité, ont utilisé un bélier mécanique pour entrer dans le logis, a-t-il dit.

Les agents ont été dans l’obligation de se servir d’une arme, estimant que l’homme avait ce qui semblait être un engin explosif artisanal, a ajouté le policier de la SQ.

L’homme de 27 ans est soupçonné d’avoir volé des médicaments dans une pharmacie de la rue Saint-Hubert, la veille. Il avait pris la fuite, et grâce à des citoyens, la police a pu le retracer rapidement dans un logement de la rue Saint-Germain.

Le même homme pourrait être lié à plusieurs autres vols récents dans d’autres pharmacies de la région.