Un individu se rend à la police après avoir semé l’émoi à Fredericton

FREDERICTON — La police de Fredericton a trouvé deux carabines, un gilet pare-balles et des couteaux dans un logement où un homme a été arrêté après s’être barricadé pendant une bonne partie de la journée.

Les armes ont été découvertes lors d’une fouille du logement survenue à la suite de l’arrestation de l’individu âgé de 28 ans, a indiqué le service de police de la municipalité.

La police dit avoir été en contact avec cet individu vers 8 h. Celui-ci était armé et le face-à-face a duré plusieurs heures. Quelque 60 personnes ont été déployées sur place: négociateurs, personnel médical, équipe d’intervention tactique et même l’unité canine de la GRC.

L’homme s’est rendu vers 15 h 30 sans incident, a indiqué la police. Il a été placé en détention. Les armes et le gilet pare-balles ont été découverts au cours d’une recherche ultérieure des lieux.

L’Université du Nouveau-Brunswick et l’Université St. Thomas avaient été placées en confinement. Les mesures de sécurité ont pu être levées et les activités ont repris à la normale sur les campus.

Deux écoles et un collègue communautaire ont également été touchés par l’opération policière.

La porte-parole de la police, Alycia Bartlett, a déclaré que le périmètre bouclé avait été réduit et que l’enquête se poursuivait.

La police a déclaré que des accusations seront déposées contre le suspect, mais n’a pas précisé lesquelles.

Laisser un commentaire