Un juge de New York est nommé comme expert pour les documents saisis à Mar-a-Lago

WASHINGTON — Une juge fédérale a nommé un juriste chevronné de New York pour servir d’expert indépendant et examiner les dossiers saisis lors d’une perquisition du FBI au domicile de l’ancien président Donald Trump en Floride le mois dernier.

La sélection de Raymond Dearie, un ancien procureur fédéral qui a été pendant des années juge en chef du tribunal fédéral basé à Brooklyn, est intervenue après que le département de la Justice et les avocats de Donald Trump ont clairement indiqué qu’ils seraient satisfaits de sa nomination.

Dans ce rôle, M. Dearie sera responsable de l’examen des documents pris lors de la perquisition du 8 août à Mar-a-Lago et de la mise de côté de ceux qui pourraient être couverts par des revendications de privilège. On ne sait pas combien de temps les travaux prendront, mais le processus de désignation d’un expert indépendant a déjà retardé l’enquête, une juge de Floride ayant ordonné au département de la Justice de suspendre temporairement les principaux aspects de son enquête.

Le département de la Justice enquête sur l’accumulation de documents top secret et d’autres documents classifiés à la propriété de Floride après la fin de la présidence de Donald Trump. Le FBI dit avoir récupéré plus de 11 000 documents de la maison lors de sa perquisition du 8 août, dont plus de 100 avec des marques de classification.

Les avocats de Donald Trump avaient demandé le mois dernier à une juge de nommer un «maître spécial» pour procéder à un examen indépendant des dossiers et séparer tout ce qui pourrait être couvert par des revendications de privilège exécutif ou de privilège avocat-client. Le département de la Justice a fait valoir que la nomination n’était pas nécessaire, affirmant qu’il avait déjà effectué son propre examen et que Donald Trump n’avait pas le droit de soulever des revendications de privilège de l’exécutif qui permettent habituellement au président de dissimuler certaines informations au public et au Congrès.

La juge de district Aileen Cannon, une personne nommée par Donald Trump, n’était pas d’accord et a ordonné aux deux parties de nommer des candidats pour le poste. Elle a également ordonné au département de la Justice de suspendre son examen des documents à des fins d’enquête jusqu’à «une nouvelle ordonnance du tribunal» ou jusqu’à ce que l’expert indépendant ait terminé son examen.

L’équipe Trump a recommandé M. Dearie ou un avocat de Floride pour ces fonctions. Le département de la Justice a déclaré qu’en plus des deux juges à la retraite dont il a soumis les noms, il serait également satisfait de la nomination de M. Dearie.

M. Dearie a été le principal procureur fédéral du district est de New York de 1982 à 1986, date à laquelle il a été nommé à la magistrature fédérale par le président de l’époque, Ronald Reagan. Il a également siégé à la Cour de surveillance du renseignement étranger, qui autorise les demandes d’écoute électronique du département de la Justice dans les enquêtes impliquant des agents présumés d’une puissance étrangère.

Il a pris le statut de cadre supérieur en 2011, mais le département de la Justice a déclaré qu’il restait actif et avait indiqué aux responsables qu’il était disponible pour le poste et qu’il pourrait travailler rapidement s’il y était nommé.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.