Un médecin avait recommandé à Griner d’utiliser du cannabis médical

KHIMKI, Russie — Un avocat de la vedette de la WNBA, Brittney Griner, a remis au tribunal une lettre d’un médecin américain lui recommandant d’utiliser du cannabis médical pour traiter la douleur lors de son procès pour possession de drogue en Russie.

Griner, double médaillée d’or olympique et vedette du Mercury de Phoenix, a été arrêtée à l’aéroport Sheremetyevo de Moscou en février après que les douaniers aient déclaré avoir trouvé des cartouches de vapotage contenant de l’huile de cannabis dans ses bagages. Elle risque jusqu’à 10 ans de prison si elle est reconnue coupable de transport de stupéfiants.

Au tribunal la semaine dernière, Griner a plaidé coupable et a reconnu posséder les cartouches, mais a déclaré qu’elle n’avait aucune intention criminelle et a déclaré qu’elles étaient dans ses bagages parce qu’elle les avait emballées à la hâte à son retour en Russie pour jouer pour l’équipe de basketball d’Ekaterinbourg pendant l’intersaison de la WNBA.

Dans le système judiciaire russe, admettre sa culpabilité ne met pas automatiquement fin à un procès. Depuis ce plaidoyer, ses audiences se sont concentrées sur des témoignages en personne et écrits de sa bonne moralité et de ses prouesses athlétiques.

«Le médecin traitant a donné à Brittney des recommandations sur l’utilisation du cannabis médical, a déclaré son avocate, Maria Blagovolina. L’autorisation a été délivrée au nom du ministère de la Santé de l’Arizona.»

La défense a également soumis des tests qu’elle a subis dans le cadre d’un contrôle antidopage, qui n’ont détecté aucune substance interdite dans son système.

La prochaine audience dans l’affaire Griner est prévue pour le 26 juillet.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.