Un médecin pensait subir un procès pendant qu’il était en salle d’opération

SACRAMENTO, Calif. — Le conseil médical de la Californie annonce une enquête sur un chirurgien plastique qui serait comparu devant un tribunal en vidéoconférence pendant une opération.

Le Sacamento Bee rapporte que le Dr Scott Green avait comparu jeudi lors de son procès pour excès de vitesse. La comparution s’est déroulée de façon virtuelle à cause de la pandémie. Le médecin était vêtu de sa tenue de chirurgien pendant qu’un patient subissait une opération hors du champ de la caméra. Toutefois, on pouvait entendre les bruits des appareils médicaux en arrière-plan.

«M. Green ? Bonjour! Êtes-vous disponible pour le procès?», demande un greffier de la salle d’audience pendant qu’un policier devant témoigner au procès hausse les sourcils. 

«On dirait que vous êtes dans une salle d’opération en ce moment.»

«C’est le cas, monsieur, répond le Dr. Green. Oui, je suis actuellement dans une salle d’opération. Oui, je suis disponible pour le procès. Allons-y.»

Le greffier rappelle alors au prévenu que la comparution est retransmise en direct parce que les procès pour infraction au Code de la route doivent être publics. Le médecin dit qu’il comprend et semble continuer à travailler la tête baissée en attendant l’arrivée du juge Gary Link.

À son arrivée et après avoir vu le médecin à l’écran, celui-ci hésite à poursuivre le procès par souci du bien-être du patient.

«Il y a un autre chirurgien ici avec moi. Donc, je peux comparaître et lui permettre de faire la chirurgie en même temps», répond le Dr Green.

Le juge rétorque en disait qu’il n’est pas approprié de tenir un procès dans les circonstances. Il dit au médecin qu’il préfère déterminer une nouvelle date pour le procès. «Lorsque vous ne serez pas activement impliqué dans une opération, n’y participerez pas ou ne serez pas au chevet d’un patient», lui explique-t-il.

Le Dr Green a présenté des excuses.

«Parfois, la chirurgie ne se déroule pas toujours comme prévu», se défend-il avant d’être interrompu.

«Ça arrive. Nous voulons garder les gens en bonne santé, nous voulons les garder en vie. C’est important», dit le juge Link.

Le conseil dit qu’il examinera l’incident, affirmant qu’il «s’attend à ce que les médecins suivent les normes lorsqu’ils traitent leurs patients».

Un appel pour obtenir la version du Dr Green n’a pas été retourné.

– Par The Associated Press

Laisser un commentaire