Un Montréalais accusé d’agression aux États-Unis subira son procès en novembre

FLINT, Mich. — Le Montréalais accusé de terrorisme pour avoir poignardé un policier à l’aéroport de Flint, au Michigan, en juin 2017, a déclaré jeudi qu’il ne souhaitait pas négocier son plaidoyer et qu’il était maintenant prêt à subir son procès.

Amor Ftouhi, un ressortissant tunisien qui vit à Montréal, clame son innocence. Il a comparu jeudi lors d’une ultime audience préliminaire, devant la Cour fédérale à Flint. Le procès doit s’ouvrir le 6 novembre.

Les autorités soutiennent qu’Amor Ftouhi a poignardé le lieutenant Jeff Neville en criant en arabe «Allah est grand». Le lieutenant Neville a survécu à l’agression.

Amor Ftouhi avait déjà refusé de quitter sa cellule pour se rendre à une précédente audience. Le tribunal avait ordonné plus tôt jeudi aux constables du palais de justice de recourir si nécessaire à «une force minimale» pour le faire comparaître.

Il semble que ces mesures n’aient pas été requises, jeudi.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie