Un motocycliste meurt happé par un conducteur ivre

Un motocycliste âgé de 52 ans est mort samedi lors d’une violente collision face à face qui a été causée par un conducteur ayant échoué un alcootest.

Selon Sûreté du Québec (SQ), l’accident s’est produit vers 14 h 45 sur la route 335, à Saint-Calixte, dans Lanaudière.

Le motocycliste circulait «normalement» en direction nord lorsqu’un véhicule circulant en sens opposé aurait été vraisemblablement été «déporté» dans la voie inverse, a rapporté le sergent Claude Denis, un porte-parole de la SQ.

Le motocycliste n’a pas été en mesure d’éviter la collision. Il a été transporté dans un hôpital. Plusieurs manoeuvres de réanimation ont été pratiquées, en vain.

Le conducteur de la voiture, un homme âgé de 48 ans, a été arrêté et conduit pour conduite avec les facultés affaiblies. Il a été conduit dans un poste de police où il a échoué à un alcootest. Il a été libéré sous promesse de comparaître.

Dans la zone où est survenu l’accident, la limite de vitesse est de 90 km/h. Il y avait aussi des lignes continues à cet endroit, a précisé le sergent Denis.

La route 335 a été fermée dans les deux directions afin de permettre à des experts en reconstitution de scène d’accident de faire leur enquête.

Grave accident à Péribonka

Plus tôt en journée, un grave accident est survenu à l’intersection entre la route 169 et la rue Édouard-Niquet, à Péribonka, au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

La SQ a rapporté qu’un motocycliste a embouti vers 12 h 45 l’arrière d’un véhicule utilitaire sport qui s’était immobilisé pour effectuer un virage.

Le conducteur du VUS s’en est tiré avec des blessures mineures, mais les policiers craignent pour la vie de l’autre homme impliqué, dont l’état est jugé critique à l’hôpital.

La route 169 a été complètement fermée, tandis que la police procédait à l’analyse de la scène.

Laisser un commentaire