Un nouveau bureau d’Anciens Combattants Canada sera voué à l’équité des genres

OTTAWA — Anciens Combattants Canada ouvre un nouveau bureau destiné à mieux servir les femmes et les personnes ayant des besoins particuliers découlant de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre.

Le bureau vise à éliminer les obstacles à l’aide aux anciens combattants qui sont lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres ou bispirituels.

Le ministre des Anciens Combattants, Lawrence MacAulay, affirme que le gouvernement est responsable de fournir à ces membres les soins et le soutien auxquels ils ont droit.

L’idée du bureau découle des discussions qui ont eu lieu lors du premier Forum des femmes vétérans tenu à Charlottetown l’an dernier.

Depuis lors, le ministère a discuté avec des vétérans et d’autres personnes concernées afin d’identifier les obstacles auxquels certains sont confrontés en raison de leur genre ou de leur orientation sexuelle.

Les femmes représentent 14 % des quelque 670 000 anciens combattants au Canada.

Les plus populaires