Un nouveau record de surdoses mortelles en Colombie-Britannique

VANCOUVER — Un autre record mensuel de surdoses mortelles a été établi en Colombie-Britannique.

Le bureau du coroner de la province a annoncé jeudi que 175 personnes avaient succombé en juin à une surdose causée par des drogues illicites, dépassant le précédent sommet de 171 décès en mai.

La coroner en chef Lisa Lapointe affirme que la pandémie de COVID-19 a eu pour effet de limiter l’accès aux centres d’injection supervisée et aux autres services d’aide aux consommateurs d’opioïdes.

Elle a rappelé que les gens ne devraient jamais rester seuls lorsqu’ils consomment des opioïdes ou d’autres drogues.

Mme Lapointe a indiqué que des traces d’opioïdes, ainsi que de cocaïne, de méthamphétamine et d’amphétamines, avaient été trouvées dans l’organisme des personnes ayant succombé à une surdose.

Elle a cependant rappelé que le fentanyl illicite restait la principale cause des surdoses mortelles dans la province.

Laisser un commentaire