Un nouveau site pour ceux qui veulent se faire vacciner aujourd’hui

MONTRÉAL — Un site internet mis en ligne il y a quelques jours à peine montre qu’il est possible de se faire vacciner contre la COVID-19 à seulement quelques heures d’avis au Québec.

Puisant directement dans les données officielles de ClicSanté, le site statvaccin.ca indique pratiquement en temps réel les places de vaccination qui sont disponibles dans un rayon de quelques (ou de plusieurs) kilomètres de l’internaute.

«Je voulais que le public ait une expérience de prise de rendez-vous un peu différente de ce qui se passe sur ClicSanté et d’expliquer qu’on peut trouver des centres de vaccination le jour même», a expliqué le créateur du site, l’informaticien Baptiste Laget.

«J’ai quand même été assez surpris. Quand des places se sont libérées au Palais des congrès, elles sont apparues tout de suite sur mon site. Si vous preniez rendez-vous à midi, il était possible de se faire vacciner à 16h ou 17h.»

Le site statvaccin.ca s’inscrit vraiment en complémentarité à ClicSanté.

Ainsi, lors de comparaisons effectuées par La Presse Canadienne, certains centres de vaccination étaient proposés sur un site, mais pas sur l’autre, même si les informations étaient essentiellement les mêmes aux deux endroits.

Statvaccin était en revanche le seul à identifier les centres où il était possible de se faire vacciner la journée même. Clicsanté indiquait au mieux que des places étaient disponibles dans les sept prochains jours.

Statvaccin renvoie ensuite l’internaute directement à Clicsanté pour la prise de rendez-vous.

«Chaque jour, il y a des centres de vaccination au Québec qui ferment leurs portes et il y a des gens qui n’ont pas pris l’opportunité de se faire vacciner», a déploré M. Laget.

Plusieurs juridictions ont ouvert la vaccination à toute la population, rappelle-t-il, sans restrictions d’âge ou d’état de santé.

Au moment où le Québec fera de même, «on aura intérêt à avoir plusieurs points d’entrée vers le rendez-vous».

«J’ai bon espoir qu’on puisse éviter de gâcher des rendez-vous, a dit M. Laget. Si je décide de me faire vacciner à 14h, qu’il y a un rendez-vous à 16h et que je peux me rendre, alors il faut le faire. Plus vite on vaccine la population, mieux c’est pour tout le monde.»

—–

Sur internet:

www.statvaccin.ca

Laisser un commentaire

J’ai 75 ans. Je demeure à Québec. Je prend un anticoagulent et mes deux parents sont mort d’une trombose.
Je veux être vacciner le plus tôt possible mais je ne veux absolument pas l’astrazénéca

Répondre