Un nouveau sondage place la CAQ en territoire minoritaire

MONTRÉAL — Un nouveau sondage réalisé par la firme Ipsos accorde à la Coalition avenir Québec (CAQ) une avance d’un seul point de pourcentage sur les libéraux.

L’enquête menée pour le compte de La Presse et de Global News place la formation de François Legault en territoire minoritaire, avec 32 pour cent des intentions de vote, contre 31 pour cent pour le Parti libéral du Québec (PLQ).

Parmi les 1250 répondants sondés de mercredi à vendredi, 18 pour cent accordent leur appui au Parti québécois et 16 pour cent à Québec solidaire.

Par ailleurs, six pour cent des répondants ont fait part de leur intention de s’abstenir.

À trois jours du scrutin, les appuis se consolident, avec 87 pour cent des répondants qui se disent certains de leur choix.

La CAQ se démarque notamment auprès des francophones, chez qui elle récolte 38 pour cent des intentions de vote.

Même si les Québécois semblent en voie de l’élire premier ministre, seulement 24 pour cent d’entre eux considéreraient François Legault comme le meilleur candidat à ce poste.

Chez les jeunes, Québec solidaire est favori, alors que 32 pour cent des répondants âgés de 18 à 34 ans ont dit soutenir le parti de gauche.

Même si aucun consensus ne se dégage sur la formation ayant mené la meilleure campagne, Québec solidaire aurait gagné le plus de terrain. Un sondage réalisé par la même firme avant le déclenchement des élections lui accordait 11 pour cent des intentions de vote.

Ipsos plaçait alors la CAQ largement en tête, avec 36 pour cent de la faveur populaire, contre 29 pour cent pour le PLQ et 18 pour cent pour le PQ.

Des 1250 répondants, 850 ont été sondés sur internet et 400 autres par téléphone. Puisque la portion en ligne du sondage n’est pas probabiliste, Ipsos n’applique pas de marge d’erreur globale aux résultats.

Les plus populaires