Un nouveau test dépisterait le cancer en seulement quelques heures

MONTRÉAL — Un nouveau test sanguin annoncé lundi par la multinationale japonaise Toshiba dépisterait treize types de cancers en seulement quelques heures, et ce avec une précision de 99 pour cent, rapporte la presse locale.

La firme a développé ce test en collaboration avec l’Université médicale de Tokyo et le Centre national du cancer.

L’appareil n’aurait besoin que d’une goutte de sang pour détecter les cancers de l’estomac, de l’oesophage, du poumon, du foie, du tractus biliaire, du pancréas, de l’intestin, des ovaires, de la prostate, de la vessie et du sein, en plus du sarcome et du gliome, selon le quotidien The Japan Times.

Le test analyse la concentration de molécules microRNA relâchées dans le sang par les cellules cancéreuses.

«Le sang peut nous en dire beaucoup et avec précision, a commenté dans un courriel le docteur Réjean Lapointe, le directeur scientifique de l’Institut du cancer de Montréal. Si c’est à partir de miRNA, ça peut avoir du sens.»

Le nouvel appareil serait en mesure de fournir un diagnostic en moins de deux heures. Toshiba croit que la méthode pourrait permettre d’attaquer la maladie le plus tôt possible. Chaque test coûterait moins de 250 $ CAN.

«Attendons de creuser dans les articles scientifiques et valider la science, mais ça me semble fascinant et quand même possible», a dit le docteur Lapointe.

Toshiba prévoit procéder à des essais cliniques l’an prochain. La technologie pourrait être disponible dans quelques années.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire