Un nouveau «tiers parti» lance une campagne pour bloquer les conservateurs d’O’Toole

OTTAWA — Un nouveau «tiers parti» lance une campagne publicitaire visant à s’assurer que le chef conservateur, Erin O’Toole, ne deviendra jamais premier ministre.

L’organisme «Protecting Canada Project» devait commencer à diffuser vendredi sa première publicité de 30 secondes, en anglais et en français, à la télévision et en ligne.

Dans cette publicité, le groupe prédit qu’un gouvernement O’Toole réduirait le financement des soins de santé, alors même que le pays lutte contre la pandémie.

Le slogan conclut que M. O’Toole et les conservateurs sont dangereux pour la santé des Canadiens au plus mauvais moment qui soit. 

Le porte-parole du groupe, Ian Wayne, qui a travaillé auparavant pour les chefs néo-démocrates Jack Layton et Thomas Mulcair, a expliqué que le «Projet Protéger le Canada» a été formé par des Canadiens «aux horizons politiques divers», mais avec comme objectif commun d’empêcher les conservateurs de prendre le pouvoir lors des prochaines élections.

La façon dont un gouvernement dirigé par M. O’Toole s’attaquerait à l’énorme dette et au déficit national générés par la pandémie sera au coeur de la rhétorique du Parti conservateur au cours de la prochaine campagne électorale.

Laisser un commentaire