Un nouvelle étude suggère que les T-rex étaient des bêtes d’endurance

Le Tyrannosaurus rex, l’un des prédateurs les plus redoutés de l’ère des dinosaures, était une bête d’endurance et non de vitesse, selon les conclusions d’une nouvelle étude.

Un article scientifique paru mercredi vient appuyer les théories selon lesquelles ces imposants carnivores auraient pu chasser en meute.

De précédentes hypothèses suggéraient que le T-rex était capable de courir à une vitesse de jusqu’à 70 kilomètres/heure.

Mais le chercheur Hans Larsson de l’Université McGill et ses collègues ont repris les conclusions de nouvelles études sur la manière dont se déplacent les mammifères et les ont appliquées aux dinosaures. Ils estiment que le T-rex ne pouvait en fait sûrement pas dépasser une vitesse de 20 km/h, mais qu’il pouvait toutefois maintenir cette cadence sur de longues périodes.

Cela signifie qu’il aurait pu avoir recours à des stratégies de chasse similaires à celles des loups, illustre M. Larsson.