Un ours blesse une mère et son fils adulte dans un parc en Alberta

KANANASKIS, Alb. — Une attaque par un ours à Kananaskis Country, à l’ouest de Calgary, a grièvement blessé deux personnes et provoqué la fermeture d’une vaste zone, ont indiqué des agents de protection de la nature dans le sud de l’Alberta. 

Les responsables ont indiqué que l’animal s’est retiré après avoir mordu dans un vaporisateur de répulsif à ours que l’une des personnes tenait.

Des fonctionnaires de la société des parcs de l’Alberta ont déclaré qu’une femme de Calgary et son fils adulte faisaient de la randonnée pédestre dans le parc provincial Peter Lougheed samedi après-midi lorsque l’ours est sorti de la forêt à quelques mètres devant eux.

Arian Spiteri, responsable de la conservation à Kananaskis, a affirmé que les randonneurs avaient surpris l’ours «à proximité d’une carcasse et que cela s’était traduit par une attaque défensive».

On ne sait pas si c’était un ours noir ou un grizzly, mais la responsable a dit que les autorités soupçonnaient que c’était un grizzly.

«L’ours a pris contact avec le premier randonneur, le faisant tomber deux fois au sol», a-t-elle indiqué. «Il a subi des blessures au visage, à la tête et aux bras.»

Mme Spiteri a affirmé que la femme a laissé tomber son vaporisateur de gaz poivré, mais qu’elle a été en mesure de le ramasser et était sur le point de l’utiliser lorsque l’ours lui a mordu la main et le bidon.

«À ce moment-là, le vaporisateur s’est déployé au visage de l’ours — par des trous créés quand il a mordu la cartouche — et l’ours a battu en retraite», a-t-elle relaté. 

Elle a ajouté que les randonneurs ont pu se rendre à l’hôpital de Canmore, où ils ont été soignés pour des morsures et des égratignures avant d’obtenir leur congé.

Les agents ont évacué le secteur et ont fermé l’accès à plusieurs randonnées populaires dans la vallée de la rivière Spray jusqu’à nouvel ordre.

«Nous fermons cette zone pour donner de l’espace à l’ours et lui laisser le temps de se remettre», a-t-elle indiqué.

Mme Spiteri a fait valoir que les attaques par des ours sont rares dans le parc, mais que les randonneurs doivent toujours être préparés à une rencontre en effectuant des randonnées par groupes de quatre ou plus, en faisant beaucoup de bruit, en surveillant les signes d’activité des ours et en transportant des vaporisateurs de répulsif à ours.

Les officiels recommandent également de ne pas porter des écouteurs et de tenir les chiens en laisse en tout temps.