Un parc trop populaire doit être fermé à la frontière canado-américaine

VANCOUVER — Un parc de la Colombie-Britannique situé à cheval sur le 49e parallèle sera fermé à cause du grand nombre de visiteurs qui s’en servent comme point de rencontre transfrontalier.

Le gouvernement provincial a annoncé lundi que le parc de l’Arche de la Paix sera fermé dès jeudi soir pour des raisons de sécurité publique et de circulation. Le nombre de visiteurs a atteint près du double de celui enregistré au cours d’une journée estivale.

Les autorités des parcs provinciaux ont dit avoir préalablement consulté la GRC, les agents frontaliers et les collectivités locales afin de gérer cette forte croissance prévue. Elles avaient adopté diverses mesures comme la réduction des heures d’ouverture et l’installation d’une barrière à l’entrée.

Malgré cela, ces mesures n’ont pu diminuer les risques associés à une augmentation significative du nombre de visiteurs des deux côtés de la frontière.

Selon le communiqué, les autorités disent comprendre l’importance pour les familles et les amies demeurant au Canada et aux États-Unis de se rencontrer, mais des modifications à la loi sur les quarantaines seraient utiles.

Le gouvernement fédéral autorise les membres d’une famille immédiate de citoyens canadiens ou de résidents permanents à entrer au Canada tant qu’ils ne présentent aucun symptôme de la COVID-19 et s’isolent pendant 14 jours après leur arrivée.

Les plus populaires