Un père de C.-B. aurait emmené ses quatre enfants dans le nord de l’Irak

VICTORIA – Des veilles de solidarité étaient organisées lundi dans quelques villes canadiennes pour demander au premier ministre Justin Trudeau d’intercéder afin de ramener au pays quatre enfants qui auraient été emmenés dans le nord de l’Irak par leur père, un médecin de Colombie-Britannique.

Lorraine McKendry faisait partie de la dizaine de personnes venues lundi devant l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique, à Victoria. Sur sa pancarte, on pouvait lire «Justin Trudeau: ce sont vos enfants, ramenez-les chez eux maintenant».

Selon Mme McKendry, les quatre enfants d’Alison Azer, âgés de trois à onze ans, ont été localisés dans une région du nord de l’Irak qui est de plus en plus le théâtre de bombardements et de violences.

Le père des enfants, Saren Azer, était parti avec Sharvahn, Rojevahn, Dersim et Meitan pour des vacances il y a sept mois mais n’est jamais rentré depuis.

Des veilles de solidarité étaient aussi organisées lundi à Ottawa, Calgary et Courtenay, une localité de l’île de Vancouver où vivent les enfants.