Un petit groupe d’opposants au masque manifestent devant les bureaux de Legault

MONTRÉAL — Comme à St-Georges, en Beauce, la veille, un petit groupe d’opposants au port obligatoire du couvre-visage dans les lieux publics fermés, ont manifesté dimanche au centre-ville de Montréal.

S’ils étaient des centaines à défiler dans la ville beauceronne, ils n’étaient que quelques dizaines à manifester devant les bureaux du premier ministre François Legault.

Antonio Pietroniro, âgé de 65 ans, est l’un d’entre eux. Il a dit qu’il n’y a aucune chance qu’il porte un masque, car cela n’est pas nécessaire à son avis.

«Absolument pas. Je préfère rester à la maison, a-t-il soutenu. Si le masque servait à quelque chose, s’il représentait vraiment une protection, alors j’en porterais un.»

Pour un second manifestant, Alexandre Barrière, âgé de 29 ans, la mesure est «excessive».

«C’est vraiment excessif de dire à quelqu’un de se priver le plus possible de son oxygène alors qu’il doit être libre», a dit M. Barrière.

Le Québec a signalé dimanche 166 nouveaux cas, portant ainsi le total à 57 466 depuis le début de la pandémie.

Peu d’incidents ont été rapportés par les autorités. La vidéo d’une arrestation musclée d’un homme qui refusait de porter un masque dans un restaurant du quartier Villeray, à Montréal, a été fort populaire sur les réseaux sociaux.

L’individu a été accusé d’entrave avec le travail des policiers. Il a été libéré après promesse de comparaître. 

L’inspecteur André Durocher du Service de police de Montréal croit qu’il s’agit d’un individu qui voulait prendre une position politique.

«Il s’agit du seul incident du genre qui m’a été rapporté», a-t-il déclaré à La Presse Canadienne. Plusieurs autres cas ont aussi été signalés, mais aucun n’est allé aussi loin.

«Les consignes qu’on a données aux policiers, c’est de rappeler la loi aux gens. On leur donne une chance de se conformer ou de quitter la place», a relaté M. Durocher.

De son côté, le premier ministre François Legault s’est dit heureux du respect des consignes par la population. «Bilan de la première journée du port obligatoire du masque dans les lieux publics fermés: la grande majorité des Québécois respecte la consigne. Je suis tellement fier de la solidarité des Québécois!», a-t-il écrit sur Twitter.

Laisser un commentaire
Les plus populaires