Un pilote de WestJet achète de la pizza pour des passagers d’Air Canada déroutés

FREDERICTON – Le transporteur Air Canada s’est excusé auprès des passagers ayant dû faire un arrêt impromptu tard le soir à Fredericton sans avoir rien à manger, à tout le moins jusqu’à ce qu’un pilote de WestJet vienne proposer d’acheter de la pizza.

Les voyageurs étaient à bord d’un vol parti de Toronto à destination de Saint-Jean, Terre-Neuve-et-Labrador, le 8 février, lorsque le mauvais temps a forcé le déroutement de l’avion au Nouveau-Brunswick.

Le passager John Samms a rapidement indiqué sur Twitter qu’un employé d’Air Canada avait annoncé qu’il était impossible d’obtenir de la nourriture à cette heure tardive. Peu après, il écrivait: «Moment gênant, mais cocasse: un gars de @WestJet s’est présenté et a dit « salut les gars, je suis de WestJet et nous faisons les choses différemment, est-ce que vous voulez de la pizza?»

En entrevue, mercredi, M. Samms a dit que la situation était un peu gênante, parce que l’employé d’Air Canada se trouvait encore sur les lieux. Il a dit s’être demandé s’il y aurait un affrontement quelconque, précisant toutefois qu’il n’y avait rien eu de tel, et que tous les passagers avaient applaudi à l’initiative de l’employé de WestJet.

M. Samms a indiqué que quatre ou cinq pizzas avaient été commandées. Il a précisé que l’employé d’Air Canada avait offert par la suite des bons-cadeaux de 10 $, mais qu’il n’y avait nulle part où les utiliser dans l’aéroport.

Le pilote n’a pas pu être joint et WestJet n’a pas voulu commenter. Par communiqué, Air Canada a dit être désolé que ses clients aient eu à subir un déroutement en raison de la météo dans un aéroport qui ne s’attendait pas à les recevoir avec un si court préavis.

Air Canada a salué l’employé «empathique» ayant apporté son aide, et a dit lui avoir offert des remerciements en personne.