Un policier de la SQ est accusé de conduite dangereuse causant la mort

QUÉBEC – Un policier de la Sûreté du Québec (SQ) impliqué dans une collision qui a causé la mort de trois personnes en 2015, à Dolbeau-Mistassini, a été formellement accusé.

Maxime Gobeil devra faire face à des accusations criminelles de conduite dangereuse causant la mort, a annoncé le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), jeudi en fin d’après-midi.

Le DPCP n’a pas voulu commenter davantage l’affaire qui se retrouve maintenant devant les tribunaux.

Le 18 juillet 2015, trois personnes âgées de 70 à 90 ans avaient péri lorsque leur voiture avait été percutée par un véhicule de patrouille. Le policier de la SQ répondait alors à un appel d’urgence.

Le Service de police de la ville de Québec était responsable de l’enquête sur l’événement et le DPCP avait ensuite évalué si des accusations devaient être déposées.