Le suspect qui aurait tué un policier du grand Toronto est décédé

MISSISSAUGA, Ont. — Le suspect qui aurait déclenché deux fusillades dans la grande région de Toronto et fait deux morts — dont un policier — et trois blessés lundi après-midi a été abattu, ont confirmé les différents corps de la police de la région en soirée.

La police a indiqué que la victime est l’agent Andrew Hong, âgé de 48 ans, qui comptait plus de 20 ans de service au sein des forces de l’ordre. Il laisse dans le deuil sa femme et ses deux enfants.

L’identité du policier tué a été dévoilée lundi soir lors d’un point de presse qui réunissait les différents services de police du grand Toronto, qui ont du même souffle confirmé que le suspect dans ce dossier avait été abattu au cimetière de Hamilton.

Cette opération policière était liée aux fusillades qui ont eu lieu plus tôt dans la journée dans les secteurs de Peel et Halton, en banlieue de Toronto. Les autorités croient que le même suspect — celui qui a été abattu — est l’auteur des deux fusillades.

Les premiers coups de feu auraient été tirés vers 14h15 à Mississauga, où deux personnes auraient été atteintes par balles. La police a confirmé que l’agent Hong a été transporté vers un centre de traumatologie, où son décès a été constaté. Une autre personne a aussi été blessée par balles lors de cette fusillade. Ses blessures mettaient sa vie en danger.

Selon le récit des autorités, l’agent Hong aurait été «attaqué» et «tué à bout portant» par le suspect pendant sa pause repas, près d’un Tim Hortons. L’agent Hong n’était pas en patrouille au moment du drame. Au cours de la journée, il se prêtait à un exercice d’entraînement.

Après avoir ouvert le feu à Mississauga, le suspect aurait pris la fuite à bord d’un Jeep Cherokee de couleur sombre. Moins d’une heure plus tard, il aurait de nouveau sévi, cette fois dans la ville de Milton.

La Police régionale de Halton a indiqué qu’une personne est décédée et que deux autres ont été blessées et transportées à l’hôpital au cours de cette deuxième fusillade, qui a eu lieu vers 15h dans un garage de pièces automobiles. En soirée, l’une des personnes blessées était toujours dans un état critique, tandis que la deuxième se trouvait dans un état jugé grave.

Vers 16h30, une alerte a été envoyée concernant un suspect «armé et dangereux» qui circulait à bord d’un Jeep Cherokee. La police de Halton a confirmé quelques minutes plus tard que le suspect avait été interpellé.

L’Unité des enquêtes spéciales de l’Ontario se penche actuellement sur l’opération de la police de Halton qui a conduit au décès du suspect. Lors de leur déclaration aux médias, les corps policiers n’ont fourni aucune information sur le suspect.

Sur Twitter, le premier ministre ontarien Doug Ford a écrit: «Comme tous les Ontariens, je suis horrifié par les événements violents d’aujourd’hui, qui ont notamment mené au décès d’un policier torontois. Je suis très reconnaissant aux forces de l’ordre d’avoir mis un terme à cette situation. Que la justice pour les personnes tuées et blessées soit faite rapidement.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.