Un policier torontois plaide non coupable dans l’affaire Bruce McArthur

TORONTO — Un policier torontois impliqué dans l’arrestation et la libération du tueur en série Bruce McArthur en 2016 a plaidé non coupable à des accusations disciplinaires.

L’avocat Lawrence Gridin a plaidé mercredi matin au nom du sergent Paul Gauthier lors d’une brève comparution devant le tribunal de police de Toronto.

Paul Gauthier est accusé d’insubordination et de négligence dans l’exercice de ses fonctions en raison du traitement d’une plainte par un homme qui aurait allégué que Bruce McArthur aurait tenté de l’étrangler.

L’agent n’était pas présent mercredi. Il n’a pas encore comparu devant le tribunal, son avocat citant une maladie non précisée.

Me Gridin a déclaré que son client serait à l’audience pour faire face aux accusations le moment venu.

Un avis d’audience publié au début de l’année allègue que le sergent Gauthier n’a pas enregistré de déclaration vidéo du plaignant ni photographié ses blessures dans les 72 heures, comme le prévoit la politique de la police en matière d’enquêtes sur les violences domestiques.

La date de l’audience n’a pas encore été fixée, les parties poursuivant leurs discussions sur la divulgation des preuves.

Me Gridin affirme que l’agent n’a rien fait de mal.

Bruce McArthur a plaidé coupable en janvier à huit chefs de meurtre au premier degré pour la mort d’hommes liés au village gai de Toronto.

Il a été arrêté en janvier 2018 et une enquête interne liée à l’affaire a été ouverte peu de temps après.

Les plus populaires