Un PQ élu s’occuperait du prix des billets d’avion en région

TADOUSSAC, Qc — Le Parti québécois, s’il est élu, affirme qu’il va s’occuper de ramener Air Canada à l’ordre, pour aider ceux qui vivent en région et qui paient fort cher leurs billets d’avion.

Pour ce faire, le PQ réitère qu’il veut créer le Bureau de la protection des consommateurs pour s’assurer qu’une entreprise ne puisse régner en maître sur un marché. L’idée est de faire échec aux monopoles qui font gonfler les prix, souligne la formation politique.

Dans le même ordre d’idée, le PQ veut instaurer des prix plancher pour les billets d’avion en région, et sur le territoire du Québec — applicables à tous les transporteurs — pour empêcher Air Canada de tuer les nouveaux joueurs aériens qui veulent percer un marché régional en baissant leurs prix temporairement, puis en les remontant une fois le concurrent éliminé.

Ces deux propositions avaient déjà été suggérées par le parti dans le passé.

Le PQ va offrir plus de détails lors d’une conférence de presse samedi en matinée à l’aéroport de Baie-Comeau, sur la Côte-Nord.

Les autobus en région ne devraient pas être en reste, le parti ayant aussi une annonce à faire à leur sujet.

À Tadoussac, tôt le matin, le chef du PQ Jean-François Lisée a aussi rencontré en privé le chef de la communauté d’Essipit, Martin Dufour.

La caravane péquiste passe la journée sur la Côte-Nord, avec d’autres arrêts à Port-Cartier et Sept-Îles.

Les deux circonscriptions visitées samedi, René-Lévesque et Duplessis, étaient détenues par le PQ au moment de la dissolution de l’Assemblée nationale, soit respectivement par Martin Ouellet et par Lorraine Richard.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie