Un premier cas depuis plus de deux semaines signalé au Nouveau-Brunswick

HALIFAX — Le Nouveau-Brunswick signalait mardi un nouveau cas de COVID-19, le premier depuis plus de deux semaines.

On recense maintenant 119 cas positifs dans cette province, mais les 118 autres se sont rétablis.

Selon la docteure Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, une personne âgée de 30 à 39 ans a été atteinte dans la région de Fredericton. On ne sait pas encore si ce dernier cas est lié à un voyage ou à une transmission communautaire.

La Nouvelle-Écosse signale quant à elle trois autres décès liés à la COVID-19, encore une fois au foyer de soins de longue durée Northwood, à Halifax. Le bilan total des décès dans cette province atteint maintenant 41, dont 35 à ce foyer Northwood, qui compte 485 résidents. La province signale six nouveaux cas de COVID-19, pour un total de 991 cas confirmés; là-dessus, 652 personnes se sont rétablies.

Le docteur Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la province, a déclaré que l’espace restreint et le fait qu’il s’agisse d’un vieil édifice ont joué un rôle dans ce foyer d’éclosion en raison notamment du nombre de chambres partagées. Il a soutenu que Northwood est le seul établissement de soins de longue durée de la province à signaler des cas actifs de COVID-19, qui touchent 160 résidents et 49 employés.

Par ailleurs, le Syndicat des employés du gouvernement de la Nouvelle-Écosse déplorait mardi que les agents à la frontière ne puissent pas refouler les visiteurs considérés «non essentiels», contrairement à ce qui se fait dans les provinces voisines du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard. Mais le premier ministre Stephen McNeil a indiqué qu’il n’en voyait pas l’utilité pour le moment, puisque les protocoles actuels fonctionnent bien.

La Nouvelle-Écosse avait imposé le 23 mars certaines restrictions aux frontières. Les visiteurs sont questionnés à leur arrivée et on leur demande de se mettre en quarantaine pour 14 jours. Des exemptions étaient accordées aux camionneurs en bonne santé, au personnel soignant et aux patients. Mais les agents ne peuvent faire rebrousser chemin les visiteurs «non essentiels».

Lundi, Terre-Neuve-et-Labrador a mis en vigueur une interdiction d’entrée pour les visiteurs d’autres provinces ou étrangers, à l’exception des travailleurs asymptomatiques. Les visiteurs «non essentiels» seront invités à rebrousser chemin.

Terre-Neuve-et-Labrador ne signalait toujours mardi aucun nouveau cas de COVID-19, ce qui maintient le total provincial à 259 cas, dont 241 rétablis. La médecin hygiéniste en chef a précisé que sur les 18 cas toujours actifs, quatre personnes sont hospitalisées, dont deux aux soins intensifs.

Dans l’Île-du-Prince-Édouard, 25 des 27 cas sont maintenant considérés comme rétablis.

Les plus populaires