Un premier décès à Terre-Neuve, lié à une éclosion dans un salon funéraire

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Terre-Neuve-et-Labrador, province durement frappée par le coronavirus, a enregistré le tout premier décès lié à la COVID-19 dans les provinces de l’Atlantique.

Ce premier décès a été lié à un foyer d’éclosion spécifique qui a pris naissance au salon funéraire Caul de Saint-Jean, plus tôt ce mois-ci, et qui est depuis relié à 111 cas connus dans cette province — sur 148.

La docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef, précise que l’homme de 78 ans, qui avait déjà des problèmes de santé sous-jacents, avait assisté à des funérailles où plusieurs personnes étaient infectées. L’hygiéniste en chef a d’ailleurs ordonné l’interdiction de toutes les funérailles et visites aux salons funéraires; les mariages et les enterrements seront limités à cinq personnes, y compris le célébrant.

Mme Fitzgerald a annoncé lundi 13 nouveaux cas de COVID-19 à Terre-Neuve-et-Labrador, ce qui porte le bilan à 148 cas. Cette province présente le deuxième taux par habitant le plus élevé au pays, après le Québec. Jusqu’ici, neuf personnes ont été hospitalisées et deux étaient aux soins intensifs lundi, a indiqué la docteure Fitzgerald.

Le ministre de la Santé, John Haggie, a demandé par ailleurs aux familles de ne pas aller faire ensemble les courses: «une personne, un aller-retour, une seule fois par semaine», pour acheter des articles de première nécessité, a-t-il dit. «Et de grâce, n’amenez pas les enfants avec vous!»

Nouveau-Brunswick

Au Nouveau-Brunswick, l’hygiéniste en chef de la province a indiqué lundi qu’il y avait deux nouveaux cas confirmés de COVID-19 dans la province, ce qui porte le bilan total à 68. Jusqu’ici, une personne a été hospitalisée et deux autres se sont rétablies.

La docteure Jennifer Russell a précisé qu’un cas concerne un employé des pharmacies Shoppers Drug Mart. Elle invite à la prudence les gens qui auraient visité la succursale située sur le Old Hampton Road à Quispamsis les 18, 19 et 23 mars, ainsi que la succursale de l’avenue Landsdowne à Saint-Jean le 20 mars.

Mme Russell a affirmé que le Nouveau-Brunswick enregistrait une augmentation des cas qui ne pouvaient pas être reliés directement ou indirectement à des voyages.

Elle a fait valoir qu’il était plus important que jamais que les gens ayant des symptômes se mettent en isolement et que les autres suivent les règles de distanciation sociale et ne sortent que lorsque cela est vraiment nécessaire.

Nouvelle-Écosse

En Nouvelle-Écosse, on a signalé lundi cinq nouveaux cas confirmés de COVID-19, pour un total de 127 cas dans cette province.

Les responsables de la santé publique affirment que bien que la plupart des cas en Nouvelle-Écosse soient liés à des voyages ou à un cas déjà connu, on croit maintenant que l’un des cas probables serait dû à une transmission communautaire.

Les personnes atteintes en Nouvelle-Écosse sont âgées de moins de 10 ans jusqu’à environ 75 ans, et cinq patients sont actuellement hospitalisés. Par ailleurs, 10 personnes se sont maintenant rétablies dans cette province.

Il y a deux semaines, la Nouvelle-Écosse était devenue la dernière province au Canada à enregistrer un cas de COVID-19.

L’Île-du-Prince-Édouard

La directrice de la santé publique de l’Île-du-Prince-Édouard a annoncé de son côté sept nouveaux cas confirmés de COVID-19 dans l’île, ce qui porte le total provincial à 18.

La docteure Heather Morrison précise que les sept nouveaux cas sont tous liés à des voyages à l’étranger, ce qui illustre à quel point il est important pour les personnes qui rentrent dans l’île de s’isoler immédiatement — sans s’arrêter par exemple au magasin, a-t-elle martelé.