Un premier vote formel sur l’enquête de destitution de Donald Trump

WASHINGTON — Les démocrates de la Chambre des représentants des États-Unis préparent le terrain pour la prochaine phase de leur enquête de destitution du président Donald Trump avec la tenue d’un premier vote formel cette semaine.

La présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a annoncé lundi un vote à venir sur une résolution qui établirait notamment les règles pour des audiences publiques. Ce vote constitue en fait une réponse aux doléances de Donald Trump et de ses alliés qui prétendent que le processus des destitution actuel est illégitime, injuste et fait fi du cours normal de la loi.

Les démocrates ont insisté sur le fait qu’ils ne cédaient pas à ces pressions républicaines puisque le président avait refusé de coopérer en invoquant justement l’absence d’un vote à la Chambre.

De nombreux représentants de l’administration de Donald Trump ont néanmoins collaboré à l’enquête en témoignant contre le gré du président.

L’annonce de Mme Pelosi intervient toutefois quelques heures à peine après qu’un ancien responsable de la sécurité nationale de la Maison-Blanche eut défié une assignation à comparaître à huis clos, ce qui a eu pour effet d’intensifier le bras de fer entre le Congrès et la Maison-Blanche.

Les plus populaires