Un présumé prédateur sexuel accusé de 19 chefs impliquant 8 victimes mineures

JOLIETTE, Qc — Les policiers de la Sûreté du Québec ont finalement épinglé et traduit en justice un homme de 29 ans que l’on croit être le prédateur sexuel qui sévit à l’endroit de jeunes adolescentes depuis le début de l’été autour des pistes cyclables de Mascouche et Terrebonne.

Éric Gauvreau-Paquette, âgé de 29 ans, a comparu mercredi au palais de justice de Joliette pour faire face à 19 accusations d’agression sexuelle, d’action indécente, de contact sexuel, d’exhibition et voies de fait sur des adolescentes âgées de moins de 16 ans.

Les huit victimes sont en fait des jeunes filles âgées de 10 à 15 ans et les policiers ont lancé un appel à toute victime ou témoin de se manifester.

Les agressions sont survenues en juillet et en août 2019 à Mascouche et à Terrebonne, sur des pistes cyclables ou à proximité.

Le suspect prenait ses victimes par surprise afin de les agresser. Selon les enquêteurs, il pouvait se déplacer autant à pied qu’à vélo ou dans un véhicule utilitaire sport, une Honda CRV noire.

La Sûreté du Québec n’écarte pas la possibilité que d’autres jeunes filles aient été victimes de gestes de même nature.

Les plus populaires