Un problème de conception a causé l’écrasement d’un hydravion, confirme le BST

EDMONTON — Le Bureau de la sécurité des transports (BST) a confirmé qu’un problème dans la conception d’un petit avion populaire a contribué à la mort de trois personnes dans un accident survenu dans les Territoires du Nord-Ouest.

Un porte-parole du BST a déclaré que le problème n’était toujours pas réglé, en dépit de plusieurs décès liés au Cessna 206.

Le rapport du BST confirme une conclusion antérieure selon laquelle trois passagers ont péri en août 2018, alors qu’il leur était impossible d’ouvrir les portes arrière cargo de l’avion après que celui-ci se soit renversé lors d’un mauvais atterrissage à Little Doctor Lake.

Les portes ont été bloquées par les volets d’aile de l’avion qui avaient été rallongés pour atterrir.

Le problème est connu depuis près de trois décennies, mais les autorités canadiennes et américaines n’ont pas été en mesure de trouver un moyen réaliste de moderniser les avions.

Le BST a indiqué que le défaut de conception avait causé 11 décès depuis 1989.

L’enquêteur principal du BST, Gerrit Vermeer, a précisé que 1100 avions Cessna 206 sont immatriculés au Canada.

Les plus populaires