Un rare avertissement de risque «extrême» d’avalanche à Sea-to-Sky, en C.-B.

VANCOUVER — L’organisme responsable de surveiller le risque d’avalanche pour une grande partie de la Colombie-Britannique a publié un rare avertissement «extrême» pour de nombreuses pentes de la région Sea-to-Sky, juste au nord de Vancouver.

Un niveau de danger pareil est inhabituel, a relevé Avalanche Canada dans un communiqué. D’importantes avalanches surviendront «presque assurément» à la limite des arbres et dans les secteurs alpins sur les pentes de cette région, qui comprend le parc provincial Garibaldi et Whistler, peut-on lire sur son site web.

L’organisme explique qu’une nouvelle accumulation d’entre 40 centimètres et un mètre de neige, jumelée à des vents puissants et des températures plus douces «provoqueront un cycle d’avalanche naturel».

Le niveau de risque est considéré comme «élevé» sous la limite des arbres, ce qui signifie que les conditions sont également très dangereuses et qu’il n’est pas recommandé de s’y rendre.

Ces avertissements dans les montagnes de la région Sea-to-Sky devraient rester en vigueur jusqu’à samedi.

Avalanche Canada a également mis en garde contre un risque «élevé» vendredi dans plusieurs chaînes montagneuses allant de la côte nord-ouest de la province jusqu’à la frontière avec l’Alberta.

Deux jeunes hommes originaires de l’Alaska ont perdu la vie, lundi, après avoir été emportés par une avalanche dans le parc provincial Tatshenshini-Alsek, à l’extrême nord-ouest de la Colombie-Britannique. Les Américains, tous deux âgés de 21 ans, faisaient de la planche à neige avec un ami.