Un rassemblement contre le racisme rassemble des milliers de personnes à Toronto

TORONTO — Des manifestants ont scandé «justice pour Régis» lors d’un rassemblement qui s’est déroulé samedi dans les rues du centre-ville de Toronto.

Des milliers de personnes sont descendues dans la rue de la Ville-Reine quelques jours après la mort de Regis Korchinski-Paquet, survenue mardi à Toronto, mardi. Ce drame fait l’objet d’un examen l’Unité des enquêtes spéciales de l’Ontario.

La femme de 29 ans est tombée du balcon d’un appartement situé au 24e étage d’un immeuble. Des policiers étaient dans le logement au moment du drame.

Le rassemblement, organisé par un groupe nommé «Not Another Black Life», survient aussi dans la foulée de la mort de George Floyd.

Un policier du Minnesota fait maintenant face à une accusation de meurtre au troisième degré relativement à la mort de M. Floyd, un homme noir qui cherchait à respirer pendant qu’un agent appuyait sur son cou avec un genou. La scène a été filmée.

Parmi les autres slogans scandés au cours la manifestation torontoise: «pas une autre vie noire», «abolissez la police» et «pas de justice, pas de paix».

La police a estimé que le nombre de manifestants s’élevait de 3500 et 4000 personnes.

Une forte présence policière a suivi le rassemblement, qui s’est dirigé vers le quartier général de la police de Toronto au lieu de sa destination prévue devant le Parlement ontarien.

Un petit groupe protestant contre le confinement s’y était déjà rassemblé. Not Another Black Life a indiqué le nouvel itinéraire par Instagram.

«Nous n’allons pas à Queen’s Park à cause de la suprématie blanche», a écrit le groupe.

Une avocate représentant la famille de la victime a dit que les proches ne voulaient pas voir de violence, mais souhaitaient connaître les causes du décès.

Dans un communiqué publié samedi, Me Knia Singh a déclaré que la famille n’avait ni organisé ni planifié la manifestation. La famille dit qu’elle remercie les organisateurs d’avoir attiré l’attention sur une «affaire très grave».

Le maire de Toronto, John Tory, a qualifié la colère de la communauté compréhensible, décrivant le racisme anti-noir comme «un fait dans notre société». Il a encouragé les manifestants à pratiquer la distance physique à la lumière de la pandémie de COVID-19.

Manifestation à Halifax

Des centaines de personnes ont participé samedi à une manifestation similaire à Halifax, selon les autorités. Aucune arrestation n’a été effectuée.

«Nous respectons le droit du public de manifester pacifiquement, a déclaré le sergent d’état-major R. Scott MacDonald. La police était sur place simplement pour assurer la sécurité des participants et du public. Nous sachons gré aux participants de s’être comportés de manière pacifique.»

Un rassemblement est également prévu à Montréal dimanche.

Laisser un commentaire
Les plus populaires