Un record de candidatures féminines au N.-B., mais encore du chemin à faire

FREDERICTON — Un nombre record de femmes se présentent aux élections provinciales du Nouveau-Brunswick, mais on est encore bien loin de la parité, surtout parmi les partis en tête dans les intentions de vote.

Quatre-vingt-treize des 241 candidats sont des femmes, soit une proportion de 38 pour cent.

Seuls les néo-démocrates et les verts ont atteint la barre des 50 pour cent de candidatures féminines, comparativement à 39 pour cent pour les libéraux et 29 pour cent chez les conservateurs.

Le chef libéral Brian Gallant a souligné que la proportion de 39 pour cent était en fait le plus haut niveau atteint par le parti dans son histoire.

Lors d’un arrêt de campagne mercredi à Fredericton, M. Gallant a fait valoir que le parti avait atteint son objectif de 50 pour cent de candidatures féminines pour toutes les circonscriptions dans lesquelles il n’avait pas de candidat sortant.

Le chef libéral a soutenu qu’au fil du temps, avec le retrait de députés sortants, la politique en place au sein du parti permettrait d’atteindre la parité.

Nancy Peckford, directrice générale de À voix égales — une organisation pancanadienne qui préconise un plus grand nombre de femmes élues dans tous les ordres de gouvernement au Canada —, a affirmé que les statistiques au Nouveau-Brunswick sont encourageantes.

«La parité pour deux partis sur quatre démontre des progrès importants», a-t-elle affirmé. «Un niveau de près de 40 pour cent pour les libéraux est également très encourageant.»

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie