Un séisme de magnitude 3,7 est survenu dans le secteur de Bedford

Le sud du Québec a été secoué par un séisme de magnitude 3,7 à 11h03 mercredi avant-midi.

L’épicentre de la secousse, survenue à 18 kilomètres de profondeur, était situé à neuf kilomètres au sud-est de Bedford, en Montérégie, mais son onde de choc a été ressentie sur une vaste région et notamment jusque dans la métropole, soit à 80 kilomètres de la petite localité située tout près de la frontière américaine.

Le ministère fédéral des Ressources naturelles situe Bedford dans ce qu’il désigne comme étant la zone sismique de l’Ouest du Québec.

«C’est une région active sismiquement. C’est la deuxième région la plus active après Charlevoix dans l’Est du Canada», a expliqué la sismologue Claire Perry en entrevue avec La Presse canadienne.

«Dans cette région, on voit régulièrement, à tous les six mois ou moins, un magnitude de 3 ou plus de manière générale et un magnitude 4 à tous les 12 ou 18 mois. Le dernier tremblement de terre important dans cette région était en janvier 2020, près de Huntingdon, et il avait été de magnitude 4», a-t-elle précisé.

Aucun dommage n’a été rapporté.

«Un magnitude 3,7, ce n’est pas très gros, a poursuivi Mme Perry. On ne s’attend pas à des dégâts aux bâtiments ou autres, mais ça peut être bien ressenti par ceux qui sont autour, surtout proche de l’épicentre. Mais on a des rapports que ç’a été ressenti par des personnes qui habitent dans le secteur de Montréal», a confirmé la sismologue.

Le tremblement de terre a évidemment provoqué une série de commentaires sur les réseaux sociaux, certains dans la métropole disant avoir ressenti un grondement sourd, d’autres décrivant un bruit comme si un voisin avait échappé un objet lourd.

Un internaute près de la frontière et de l’épicentre a décrit avoir ressenti l’équivalent d’une machinerie lourde passant sur la rue alors que celle-ci était déserte.