Un septième décès au foyer Manoir Belle Vue d’Edmundston, au Nouveau-Brunswick

FREDERICTON — Les responsables de la santé publique au Nouveau-Brunswick ont confirmé lundi un septième décès lié à la COVID-19 au foyer de soins de longue durée Manoir Belle Vue, à Edmundston. 

La victime est une personne octogénaire qui est morte «en raison de problèmes de santé sous-jacents, y compris la COVID-19», précise-t-on. Ce décès porte à 26 le nombre total de morts liées à la COVID-19 dans cette province depuis le début de la pandémie l’hiver dernier.

Les autorités signalent par ailleurs un nouveau cas dans la région d’Edmundston: une personne dans la quarantaine qui a été en contact étroit avec un cas déjà connu. On confirmait aussi lundi qu’un cas signalé auparavant dans la région d’Edmundston est du «variant britannique». Il s’agit du sixième cas de ce variant dépisté au Nouveau-Brunswick.

On comptait lundi 84 cas actifs dans la province, et deux personnes étaient hospitalisées de la COVID-19, dont une aux soins intensifs.

À Terre-Neuve-et-Labrador, les autorités signalaient lundi 14 nouveaux cas de COVID-19. Cette province est en confinement général depuis 10 jours et la médecin hygiéniste en chef, Janice Fitzgerald, a déclaré que les chiffres inférieurs de lundi, associés à 37 nouveaux rétablissements, indiquent une tendance encourageante.

Les responsables de la santé publique affirment que deux des nouveaux cas sont liés aux voyages et impliquent des personnes de l’ouest de l’île, ainsi que de la région du Labrador et de la pointe de la grande péninsule nord de Terre-Neuve. Les autres cas se trouvent dans la région sanitaire de l’est, où les autorités combattent une éclosion qui serait causée par le variant identifié pour la première fois au Royaume-Uni.

Selon la santé publique, on comptait lundi 407 cas actifs dans toute la province, ce qui représente un taux d’infection active de 78 pour 100 000 habitants — un peu plus élevé que celui de l’Ontario, par exemple. Les responsables affirment que 108 834 personnes dans la province, soit un peu plus d’un cinquième de la population, ont maintenant été testées pour la COVID-19.

En Nouvelle-Écosse, la première de plusieurs cliniques communautaires de vaccination a ouvert ses portes lundi à Halifax pour les personnes de 80 ans et plus. La clinique du centre de santé IWK doit fonctionner jusqu’à jeudi. Les vaccinations se font uniquement sur rendez-vous et pour les personnes qui vivent à moins d’une heure de route de l’hôpital et qui ont été sélectionnées au hasard.

Le médecin hygiéniste en chef, Robert Strang, a déclaré qu’on souhaitait vacciner 500 personnes de ce groupe d’âge avec les deux doses suggérées. Selon le docteur Strang, cette clinique servira de test pour les futures cliniques communautaires de la Nouvelle-Écosse. On prévoit ouvrir 10 autres cliniques le mois prochain, puis étendre les vaccinations au groupe d’âge suivant par ordre décroissant.

Laisser un commentaire