Un show militaire rompt un partenariat à cause de la controversée «Thin Blue Line»

HALIFAX — Le spectacle Royal Nova Scotia International Tattoo met fin à un partenariat avec un groupe fournissant des billets aux anciens combattants à la suite de plaintes selon lesquelles le groupe utilise l’image controversée de l’unifolié barré d’une mince ligne, qu’on appelle la «Thin Blue Line».

Les responsables du spectacle annuel de musique militaire et d’autres artistes à Halifax ont déclaré mercredi sur Twitter qu’ils avaient rompu les liens avec la VALOR Maritime Society, remerciant les gens d’avoir porté la question à leur attention et refusant de faire tout autre commentaire.

VALOR est un groupe à but non lucratif qui recueille des fonds pour aider les anciens combattants et les premiers intervenants à obtenir un traitement pour le trouble de stress post-traumatique.

Le président du groupe, Graham Walsh, a déclaré que le Royal Nova Scotia International Tattoo avait reçu des plaintes selon lesquelles le logo VALOR comprend un symbole «Thin Blue Line», qui est considéré comme un signe de solidarité policière, mais qui a également été critiqué pour son association à des suprémacistes blancs.

Mais M. Walsh a fait valoir que la ligne à travers le drapeau canadien dans leur logo est sarcelle, pas bleue, car la sarcelle est la couleur internationale du ruban pour la sensibilisation au syndrome de stress post-traumatique.

Cependant, M. Walsh a reconnu que son groupe utilise le mot-clic #ThinBlueLine dans certains de ses messages sur Facebook – et a dit que cela pourrait être discuté au conseil d’administration.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.