Un site touristique de l’Île-du-Prince-Édouard endommagé par les flammes

CAVENDISH, Î.-P.-É. — Un lieu emblématique de l’Île-du-Prince-Édouard prisé par les amateurs du roman «Anne, la maison aux pignons verts» a été la proie des flammes.

Un incendie a pris naissance lundi vers 16h30 dans le bureau de poste de Green Gables, à Cavendish, indique le chef de police de New Glasgow.

Jason Peters précise que même si les pompiers ont rapidement pu maîtriser les flammes, le toit a subi quelques dommages.

Le bâtiment rend hommage à celle qui a signé le roman à succès, Lucy Maud Montgomery. Il s’agit d’une reproduction de sa maison blanche aux boiseries vertes et à la porte rouge, qui abrite également un petit musée portant sur ses années passées en tant qu’assistante du maître des postes dans la région.

Selon Bianca Gendreau, du Musée canadien de l’histoire, ce chapitre de la vie de l’écrivaine lui a permis de lancer sa carrière littéraire.

«C’est pendant qu’elle travaillait qu’elle pouvait envoyer ses manuscrits à différents éditeurs sans que le village le sache. Il était tellement important pour elle de garder sa vie privée, explique Mme Gendreau. Avant qu’elle soit acceptée en tant qu’auteure publiée, elle ne voulait pas laisser savoir à tout le village que c’était son but, son rêve.»

«À cette époque, Cavendish était un petit village et le bureau de poste était un endroit de rencontres, où échanger des nouvelles, partager de l’information et recevoir de l’information sur les services gouvernementaux», ajoute Mme Gendreau.

Le bureau de poste actuel, ouvert seulement de mai à octobre, se trouve dans le même bâtiment que le petit musée dédié à la romancière, qui comprend également une collection relative à la poste des XIXe et XXe siècles.

L’attraction est particulièrement populaire auprès des touristes en provenance du Japon, où «Anne of Green Gables», le titre original du roman, a fait fureur.

Le maire de Cavendish, Matthew Jelley, explique que la région comprend plusieurs autres attractions touristiques relatives à «Anne, la maison aux pignons verts», dont le cimetière où repose son auteure, de même que la ferme qui avait inspiré l’histoire de la brillante orpheline.

Selon le chef du service des incendies, les deux employés de Postes Canada qui se trouvaient à l’intérieur lorsque le feu s’est déclaré n’ont subi aucune blessure.

Une enquête a été ouverte pour déterminer la cause de l’incendie.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie