Un suspect arrêté 22 ans après le meurtre non résolu de Guylaine Potvin à Jonquière

MONTRÉAL — La Sûreté du Québec (SQ) dit avoir procédé à l’arrestation d’un suspect, 22 ans après le meurtre d’une étudiante de Jonquière.

Le 28 avril 2000, Guylaine Potvin a été retrouvée morte dans son appartement de la rue Panet. Depuis, plus de vingt ans ont passé jusqu’à ce que la SQ annonce mercredi l’arrestation de Marc-André Grenon, 47 ans, en lien avec cette affaire.

Le suspect est un résident de Granby, en Montérégie. Il a aussi été accusé de tentative de meurtre et d’agression sexuelle dans un autre dossier décrit comme présentant des similarités avec le cas de Jonquière.

Dans cette deuxième affaire, une autre étudiante avait été agressée et laissée pour morte dans son appartement du secteur Sainte-Foy, à Québec. Elle avait survécu à l’agression.

Le prévenu doit comparaître jeudi matin.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.