Un syndicaliste ontarien retire sa candidature à l’investiture néo-démocrate

OTTAWA — Un vieux routier du mouvement syndical en Ontario se retire de la course à l’investiture du Nouveau Parti démocratique (NPD) à Oshawa parce que le parti n’aurait pas approuvé sa candidature à temps pour qu’il puisse mener une lutte équitable.

Dans un long message sur sa page Facebook, Sid Ryan, un ancien président de la Fédération des travailleurs et travailleuses de l’Ontario, qualifie de désastreux le mécanisme de sélection des candidats néo-démocrates. Il estime que la direction nationale a «échoué lamentablement à appliquer les principes de base d’ouverture, d’équité et de démocratie».

M. Ryan, qui a déjà été candidat néo-démocrate à cinq reprises aux élections provinciales et fédérales, soutient qu’il a soumis sa déclaration dans les temps, mais que l’état-major du parti ne lui a pas confirmé que sa candidature était recevable pour l’assemblée d’investiture prévue le 6 septembre — dans huit jours.

Il soutient maintenant qu’il ne lui reste plus assez de temps, à lui et à d’autres candidats potentiels, pour faire campagne auprès des militants néo-démocrates d’Oshawa.

M. Ryan ajoute toutefois qu’il pourrait reconsidérer sa décision si le parti l’assurait d’un «processus équitable» qui permettrait à tous les candidats de faire campagne pour obtenir le vote des membres.

Les plus populaires