Un syndicat de CPE affilié à la FTQ conclut une entente de principe

MONTRÉAL — Un syndicat représentant quelque 500 travailleuses et travailleurs des Centres de la petite enfance (CPE) a conclu une entente de principe avec la partie patronale.

Le Syndicat québécois des employées et employés de services (SQEES), qui est affilié à la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), a annoncé lundi après-midi être parvenu à une entente qui comprend «de bons gains» et «des améliorations» aux conditions de travail des employés.

Le syndicat représente des éducatrices, des cuisinières et du personnel de l’entretien des CPE.

L’entente de principe, dont le contenu n’a pas été révélé, sera présentée aux membres du syndicat pendant le mois de janvier.

Dans un communiqué, le ministre de la Famille, Luc Fortin, s’est dit «heureux» de la conclusion d’une entente et a parlé d’une «excellente nouvelle pour toutes les parties».

Le ministère de la Famille n’est pas l’employeur des CPE, mais en tant que bailleur de fonds, il est coordonnateur et porte-parole des négociations avec les syndicats.

D’autres ententes de principe sont intervenues dans les dernières semaines, avec la Fédération des intervenants en petite enfance du Québec, affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (FIPEQ-CSQ), et la Fédération de la santé et des services sociaux, affiliée à la Confédération des syndicats nationaux (FSSS-CSN) — le plus important syndicat.

Les travailleuses de la FSSS-CSN avaient fait une grève d’une journée cet automne avant d’arriver à une entente de principe.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie