Un tabloïde publie de nouvelles images de l’arrestation de George Floyd

MINNEAPOLIS — Un tribunal du Minnesota examine de quelle façon un quotidien britannique a obtenu des images de la police montrant l’arrestation et la mort de George Floyd.

Le tabloïde Daily Mail a publié lundi des extraits de vidéos captées par les caméras corporelles de deux policiers de Minneapolis impliqués dans l’arrestation de George Floyd le 25 mai. Un juge du comté de Hennepin a autorisé le mois dernier des journalistes et des membres du public à visionner les images sur rendez-vous. Le juge n’a toutefois pas encore statué sur une demande d’un groupe de médias, dont fait partie l’Associated Press, qui souhaite avoir le droit de diffuser ces images.

L’article du journal britannique indique que les vidéos lui ont été transmises par le biais du site DailyMail.com. Le site web a publié environ 10 minutes d’images provenant de la caméra corporelle de l’ex-policier Thomas Lane et environ 18 minutes provenant de la caméra corporelle de l’ex-policier J. Alexander Kueng.

Le porte-parole du tribunal du district du comté de Hennepin, Spenser Bickett, a déclaré au média local Star Tribune qu’une enquête était en cours sur la fuite, mais il a refusé d’en dire davantage.

Le procureur général du Minnesota, Keith Ellison, dont le bureau dirige les poursuites contre les quatre policiers congédiés et accusés en lien avec la mort de George Floyd, a déclaré qu’il n’était pas à l’origine de la fuite.

«Nous continuerons de prendre les précautions les plus strictes pour garantir un procès équitable», a déclaré Keith Ellison dans un communiqué.

Les représentants du Daily Mail n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaires de l’Associated Press lundi.

George Floyd, un homme noir qui était menotté, est mort après que l’agent Derek Chauvin, qui est blanc, eut maintenu son genou sur son cou pendant plus de huit minutes, pendant qu’il se plaignait de ne pas pouvoir respirer.

La mort de George Floyd a déclenché des manifestations dans le monde entier.

Derek Chauvin est accusé de meurtre au deuxième degré, de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire. Thomas Lane, J. Alexander Kueng et un autre ex-policier, Tou Thao, sont accusés de s’être rendus complices. Les quatre agents ont été congédiés.

Laisser un commentaire
Les plus populaires