Un test sur la ligne entre Muskrat Falls et l’île de T.-N.-L. provoque une panne

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — Le mégaprojet hydroélectrique de Muskrat Falls, au Labrador, a connu de nouveaux ennuis, jeudi.

La société Newfoundland and Labrador Hydro a confirmé vendredi l’échec d’un test sur sa ligne de transmission qui relie le barrage hydroélectrique du Labrador à l’île de Terre-Neuve.

Cette ligne devait transporter une lourde charge pendant le test, jeudi matin, mais quelque chose a mal tourné.

Le service public a indiqué sur Facebook qu’une panne avait été provoquée par ce qu’on appelle le «délestage en sous-fréquence automatique», un mécanisme qui coupe le courant lorsqu’il y a un déséquilibre soudain entre l’électricité produite et la consommation. 

Des milliers d’entreprises et de ménages ont été en panne pendant une trentaine de minutes, jeudi matin.

Le mégaprojet de Muskrat Falls, un barrage sur le cours inférieur du fleuve Churchill, accuse cinq ans de retard; son coût total prévu, initialement fixé à 7,4 milliards $, atteignait 13,1 milliards $ en septembre 2020.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.