Un Torontois de 72 ans parmi les victimes canadiennes de l’écrasement

TORONTO — Un résidant de Toronto âgé de 72 ans a été identifié mercredi comme l’une des victimes canadiennes de l’accident d’avion en Éthiopie.

Le Centre Ismaili a affirmé qu’Ameen Noormohamed était à bord de l’avion d’Ethiopian Airlines qui s’est écrasé dimanche peu après le décollage d’Addis-Abeba, entraînant la mort des 157 passagers et membres d’équipage.

Selon le communiqué, des membres de la famille du défunt se sont rendus au Kenya et sont «en train de prendre des dispositions».

M. Noormohamed, qui résidait dans la région de Toronto, est l’un des 18 Canadiens qui sont morts dans l’accident.

La plus jeune victime canadienne était une petite fille de neuf mois — la seule citoyenne canadienne de sa famille — qui voyageait avec sa mère, sa grand-mère et deux frères et sœurs plus âgés afin de rencontrer son grand-père au Kenya pour la première fois. Le grand-père de Rubi Paul a confié avoir beaucoup de mal à vivre avec la perte dévastatrice d’une grande partie de sa famille.

Une famille de Brampton, en Ontario, était également en deuil de six de ses membres qui étaient partis pour un safari au Kenya. Deux soeurs adolescentes — Anushka Dixit, 13 ans et Ashka, 14 ans —, leur mère, Kosha Vaidya, 37 ans, et leur père, Prerit Dixit, 45 ans, ont été tués. Les grands-parents des adolescentes, qui auraient été des citoyens indiens, ont aussi été tués dans l’écrasement.

Une famille de la région de Hamilton est en deuil d’une enseignante en éducation spécialisée passionnée de bénévolat auprès de personnes vulnérables. Cody French a indiqué que sa mère, Dawn Tanner, voyageait pour rendre visite à des amis au Kenya.

Un certain nombre d’autres victimes se rendaient à une assemblée des Nations unies pour l’environnement à Nairobi lorsque l’avion d’Ethiopian Airlines s’est écrasé.

Micah Messent, Danielle Moore, Angela Rehhorn et Darcy Belanger devaient tous assister à la conférence par l’entremise de diverses organisations humanitaires ou de conservation.

Parmi les autres victimes figurent la Franco-Ontarienne Stéphanie Lacroix, qui travaillait pour l’Association canadienne pour les Nations unies, et Jessica Hyba, travailleuse humanitaire employée par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Peter deMarsh, militant des affaires forestières au Nouveau-Brunswick, Pius Adesanmi, professeur de littérature à l’Université Carleton, Derick Lwugi, comptable à Calgary, et une mère et sa fille d’Edmonton — Amina Ibrahim Odowa et Sofia Faisal Abdulkadir, âgée de cinq ans — ont également été tués dans l’accident.

Les autorités éthiopiennes ont indiqué qu’il faudrait plusieurs jours pour identifier les restes des victimes.