Un tribunal bangladais innocente un étudiant canadien

DACCA, Bangladesh – Un tribunal bangladais a blanchi un étudiant de l’Université de Toronto de toutes les allégations qui pesaient contre lui relativement à une attaque terroriste qui a fait 25 morts cet été.

Le juge Nur Nabi a rendu sa décision mercredi après qu’un enquêteur eut demandé que soit innocenté Tahmid Hasib Khan, un résidant permanent du Canada.

Le procureur Abdullah Abu a dit que M. Khan a été blanchi de tout soupçon concernant sa participation possible à l’attaque perpétrée le 1er juillet contre le restaurant Holey Artisan Bakery, à Dacca.

M. Khan avait été libéré sous caution dimanche.

L’attentat a été revendiqué par Daech (le groupe armé État islamique), mais le gouvernement pointe plutôt du doigt des militants locaux.

Un avocat canadien embauché par la famille a expliqué que la libération de M. Khan a été ordonnée dimanche quand la police a présenté au tribunal des documents indiquant que les enquêteurs n’avaient trouvé aucune preuve de la participation du jeune homme de 22 ans à l’attentat.

M. Khan était arrivé à Dacca le 1er juillet pour célébrer la fête de l’Aïd el-Fitr avec sa famille. Il devait se rendre au Népal la semaine suivante pour un stage avec l’Unicef.

Il se trouvait avec des amis au Holey Artisan Bakery quand des hommes armés ont donné l’assaut. Les forces de l’ordre ont attaqué le restaurant le 2 juillet, abattant les terroristes et libérant les otages.

M. Khan avait été détenu et interrogé après l’attentat. Sa famille prétend qu’il a été incarcéré de manière ininterrompue jusqu’à sa libération.

L’avocat torontois embauché par la famille a indiqué que M. Khan fait toujours l’objet d’une accusation d’entrave au travail des policiers pour avoir refusé de participer à deux interrogatoires, les 10 et 21 juillet.

Neuf Italiens, sept Japonais, trois Bangladais et un Indien avaient été tués par les terroristes.

Un autre Canadien soupçonné d’avoir orchestré l’attaque a été tué lors d’une opération policière près de Dacca, en août. Tamim Chowdhury — un ancien résidant de Windsor, en Ontario — aurait aussi organisé une autre attaque à Dacca, également en juillet.

Les plus populaires