Un troisième décès lié à la COVID-19 est confirmé en Ontario

TORONTO — Le premier ministre ontarien a demandé samedi aux manufacturiers d’aider à contrer la pénurie d’équipements médicaux importants au moment où la province annonce un troisième décès lié à la COVID-19.

Doug Ford a indiqué que la province avait mis en place une escouade et un site web afin d’aider les entreprises à contacter directement le gouvernement, dans l’espoir de régler les problèmes d’approvisionnement d’équipements.

M. Ford a affirmé que toute entreprise pouvant produire des outils ou des vêtements comme des ventilateurs, des masques, des sarraus, des lunettes protectrices et du désinfectant pour les mains pour les employés du domaine de la santé pouvait contacter le gouvernement.

«Mon message pour les propriétaires d’entreprises en Ontario est le suivant: si vous pouvez produire ces biens, si vous pouvez fournir ces outils essentiels, nous avons besoin de vous rejoindre immédiatement», a dit M. Ford.

Cet appel du premier ministre est survenu le jour même où la province a annoncé qu’un troisième décès lié à la COVID-19 était sous enquête.

Les autorités ontariennes de la santé ont confirmé 59 nouveaux cas samedi matin, gonflant le total dans la province à 377, dont six cas considérés comme guéris.

L’unité sanitaire du district de Simco Muskoka a confirmé samedi la mort d’un septuagénaire qui était traité pour la COVID-19 dans un hôpital de Barrie.

Il avait été en contact rapproché avec un autre septuagénaire dont la mort est aussi sous enquête et représentait le premier décès lié à la COVID-19 en Ontario, plus tôt en mars.

«C’est une triste nouvelle et (…) elle démontre l’importance et le sérieux de la situation. Elle rappelle encore plus que jamais que nous devons tous travailler ensemble comme communauté, comme organisation, comme individu, pour nous protéger», a dit le responsable de la santé du district de Simcoe Muskoka, le Dr Charles Gardner, dans une communiqué.

Le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, a affirmé qu’il n’était pas surpris par la hausse du nombre de cas liés à la COVID-19, samedi, et a ajouté que la province continuait d’augmenter sa capacité de gestion de tests de dépistage.

Il a ajouté que les prochaines semaines seront importantes afin de limiter la propagation de la COVID-19.

Par ailleurs, le ministère de la Santé de l’Ontario a demandé aux médecins et pharmaciens de ne pas permettre des renouvellements de prescription de plus de 30 jours pour éviter toute pénurie de médicaments pendant la pandémie.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a dit que des pharmaciens avaient informé le gouvernement que des patients avaient demandé des renouvellements de leur prescription allant jusqu’à six mois.

Le gouvernement a mentionné que les médecins et les pharmaciens devront faire preuve de jugement et pourront néanmoins offrir un renouvellement de plus de 30 jours d’une prescription, si nécessaire.

Les plus populaires