Un troisième parti au Nouveau-Brunswick exclut une candidate

FREDERICTON — Un autre parti politique au Nouveau-Brunswick laisse tomber un candidat à quelques jours des élections générales, en raison de squelettes dans le placard numérique.

L’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick a confirmé mercredi que Heather Collins n’était plus sa candidate dans la circonscription de Memramcook-Tantramar, en raison de commentaires en ligne publiés en 2019, où elle se plaignait du nombre de musulmans qui immigrent au Canada.

Lundi, à une semaine du scrutin, les progressistes-conservateurs ont abandonné Roland Michaud comme candidat dans Victoria-La Vallée, après avoir appris qu’il avait partagé un mème suggérant de la violence physique contre les femmes transgenres lorsqu’elles utilisent les toilettes publiques.

Le même jour, le Parti libéral a annoncé qu’il coupait les liens avec son candidat dans Sainte-Croix, John Gardner. Le chef, Kevin Vickers, a expliqué qu’il venait de prendre connaissance de ses commentaires jugés offensants sur les médias sociaux concernant la communauté LGBTQ et les femmes.

Laisser un commentaire
Les plus populaires