Un vétérinaire de Nouvelle-Écosse perd son droit de pratique pour avoir tué un chien

HALIFAX — Un vétérinaire de Nouvelle-Écosse a perdu son droit de pratique après avoir euthanasié un chien par erreur en août dernier à sa clinique de Port Hawkesbury.

L’Association de médecine vétérinaire de Nouvelle-Écosse a confirmé l’information en ajoutant que le Dr Sietse Van Zwol disposait de 12 mois pour vendre sa clinique.

Selon le registraire de l’association, le Dr Frank Richardson, le vétérinaire déchu n’avait déjà plus le droit de pratiquer seul depuis la nouvelle de l’euthanasie du chien. Le Dr Van Zwol devait être supervisé par deux collègues pour pratiquer la médecine vétérinaire. Il lui était aussi interdit de pratiquer des euthanasies.

«Le Dr Van Zwol a accepté de prendre sa retraite en date de 17 h 00 (vendredi)», a rapporté le Dr Richardson. Il se serait engagé à ne pas demander de nouveau permis de pratique vétérinaire en Nouvelle-Écosse ni dans aucune autre juridiction.

En plus d’accepter les termes mentionnés, le Dr Van Zwol a offert ses excuses à la propriétaire du chien décédé ainsi qu’à ses collègues vétérinaires.

«Il a formulé des excuses sincères à la famille, a poursuivi le Dr Richardson. Il a demandé à l’association de comprendre qu’il s’agissait d’une erreur et il s’est excusé auprès de ses collègues affectés par cette affaire.»

Dans le passé, le Dr Van Zwol avait été suspendu deux mois après qu’un chien soit mort sous ses soins. Il aurait auparavant été réprimandé six fois entre 1992 et 2009.

La propriétaire du chien euthanasié par erreur, Arlene Fougere, s’est dite satisfaite de la décision, mais n’a pas voulu commenter davantage.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.